Mon histoire

ENFANT DÉJÀ, JE VOULAIS ÊTRE PAYSAN !
Mais j’ai d’abord commencé par être cuisinier...

1987-1992
Après avoir passé un CAP et un Brevet de Maîtrise de cuisinier, je travaille dans plusieurs bonnes maisons de l’hexagone, (à Paris, Antibes, Courchevel).

1993-2000
J’ouvre mon propre restaurant que je fais prospérer pendant 6 ans.
Pendant ces 12 années derrière les fourneaux, je me suis passionné pour les bonnes choses, les bons petits plats à base de produits de qualité, indispensables pour réussir une cuisine saine, simple, goûteuse et généreuse, sans chichi ni flonflon — un peu à mon image.

2001
Changement de millénaire, changement de cap ! Je retourne 1 an sur les bancs de l’école pour passer un BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole).

2003
Je m’installe comme Paysan à AURIAC, mon village natal où j’ai grandi jusqu’à mes 12 ans. Mon activité principale est alors d'élever des veaux de lait sous la mère.

2014
Je convertis ma ferme (mes terres et mes animaux) en agriculture Biologique avec déjà une petite idée en tête...
Peu à peu, les manches des fourches ne me suffisent plus et ceux des poêles et des couteaux me manquent, c’est une évidence...
C’est ainsi que je décide de créer un atelier de découpe et de transformation à la ferme pour vendre directement la viande de mes cochons et de mes veaux.

2015-2016
Avec les conseils de la chambre d’agriculture, je peaufine mon projet. Quelques mois plus tard, mon dossier de candidature est accepté par la Région et j’obtiens des subventions qui soutiennent mon projet.
Des artisans locaux et des professionnels du froid m’aident alors à construire mon atelier dans les règles de l’art.
Fin février, grâce à l’achat de 2 truies et d’un verrat, les premiers petits cochons naissent, en septembre deuxième portée, c’est parti… Depuis, ils batifolent en plein air et retournent sans répit de leur groin les parcelles qui leur sont réservées.

2017
Avril 2017 - Inauguration de l'atelier de transformation. Pâtés, boudins, saucisses, rôtis, saucissons, jambons, cochonnailles et compagnies…
Chaque vendredi, retrouvez les produits au marché de Saint-Privat.